tantra



Le mot "Tantra" vient de "tan" qui signifie l'étendue, la totalité. Il suggère également la trame d'une étoffe.

Le Tantra emprunte une voie mystique issue d’un système métaphysique pratique, une  « voie de transformation intégrale de l'être humain », qui passe par le corps et les cinq sens.

Comme dans beaucoup de philosophies orientales, il existe un lien absolu entre l'esprit et la matière, le microcosme et le macrocosme, le soi et le monde, l'âme individuelle et l'âme universelle, fondement de tout, unité indivisible, transcendante et éternelle qui se manifeste sous une forme androgyne. Le principe créatif masculin, l'esprit, Shiva, et la nature matérielle, Shakti, constituent les deux aspects de l’UN originel, symbolisé par le lingam (« phallus », littéralement « signe ») et la yoni (« ventre maternel », « vagin », littéralement, « lieu »).

De  l'union  de  ces deux principes jaillit le monde et naît la vie. En même temps, elle élimine la polarité des contraires et conduit à « l'indivisible originel » qui précéda la création.

Le Tantra constitue probablement la plus célèbre approche d’une sexualité sacrée, issue des nombreux courants de l’hindouisme. Il s’agit cependant avant tout d’une voie spirituelle, un vaste et riche système de pensées qui ne saurait en aucun cas être ramené à la seule dimension d’une pratique sexuelle ne reposant que sur le plan physique.

Considérant la sexualité comme un élément fondamental du développement intégral de l’individu, l’action du tantra se ferait sentir sur tous les plans : physique, psychologique, émotif et spirituel. Dans ce contexte, la sexualité est considérée comme sacrée : l’unification de l’énergie féminine et masculine, représentée par l’union de Shiva et Shakti.

Ainsi, l'éveil et la stimulation de notre énergie sexuelle, aussi appelée énergie de vie ou Kundalini en sanskrit, visent à développer la capacité de vivre un état d'extase et de plénitude intérieure globale. Mais aussi à nourrir et activer chacune de nos cellules ainsi que notre système nerveux, en dirigeant consciemment cette énergie vers le haut de notre corps, depuis nos parties génitales, traversant nos chakras de même que nos canaux subtils et énergétiques, nous permettant ainsi d’accéder à la connaissance suprême.

haut